Get Adobe Flash player

Meeting

Les « Working Group session » du Groupe EGMONT du 28 janvier au 06 février 2017 à Doha au Qatar

Sous la conduite de son Directeur, l’ANIF a pris une part active aux récents travaux du Groupe Egmont, tenus du 28 janvier au 06 février 2017 à Doha au Qatar.
Au delà de la réunion des Chef (Head Of FIU) et de celle des groupes régionaux auxquelles le Directeur y prenait personnellement part, les travaux se sont déroulés simultanément dans les quatre groupes techniques que sont le groupe opérationnel, le groupe de formation, le groupe d’admission et le groupe juridique.
Il faudrait noter que l’ANIF n’a pris part aux travaux que dans le groupe d’admission, le groupe opérationnel et le groupe de formation.
Les travaux dans le groupe d’admission ont porté sur l’examen des dossiers d’admission de 5 pays, à savoir le Cape Vert, le Kosovo, le Koweït, le Soudan et le Turkménistan dont le dossier devrait être complété par la Russie et l’Arménie qui sont ses parrains.
Les membres de ce groupe de travail ont également suivi les rapports de monitoring (suivi-évaluation) des CRF dont les dossiers d’admission sont en cours. Dans ce registre, l’ANIF a donné la situation des ANIF qui ne sont pas encore membres du Groupe Egmont, notamment les ANIF de la Guinée Equatoriale, de la RCA et du Congo.
S’agissant de l’ANIF du Congo, il convient de relever que son dossier est suffisamment avancé. Les ANIF du Cameroun et du Gabon, parrains du Congo, doivent cependant remplir toutes les obligations qui leur incombent, notamment les étapes préparatoires à la visite sur place.
Les membres du Groupe opérationnel quant à eux ont mis l’accent sur trois sujets essentiels, à savoir : le problème des transferts des fonds, en rapport avec « les panama papers », la question de l’autonomie effective des CRF en relation avec les nouvelles recommandations du GAFI et la problématique de l’accès aux informations par la CRF.
Les travaux dans le groupe de formation ont porté sur le projet ECOFEL dans lequel l’ANIF est partie prenante. ECOFEL (Egmont Centre Of Fiu Excellence and Leadership), est un projet de mise en place d’un centre de formation et d’assistance technique des CRF en vue de promouvoir et d’accroitre leur capacité opérationnelle.
Dans la réunion du groupe régional Afrique du Centre et de l’Ouest, il a davantage été question de la fin du mandat de l’actuel Président dudit groupe, le Nigérian USANI Francis (du ressort de l’Afrique de l’Ouest). A ce sujet, les CRF ont émis le vœu que la prochaine présidence revienne à l’Afrique Centrale. Les désignations des nouveaux Chefs des groupes régionaux se feront lors de la prochaine plénière.
Par ailleurs « le Cercle des CRF Francophones » a tenue une assise pour examiner son fonctionnement et la nouvelle dynamique et orientation à donner à ce mouvement dont l’objectif est l’assistance technique, le renforcement des capacités de ses membres sur les thématiques nouvelles. A l’issu des travaux, le Directeur de l’ANIF-Cameroun a été désigné, à l’unanimité, comme nouveau coordonnateur du Cercle, tandis qu’un responsable de TRACFIN assurera le Secrétariat Technique.
La prochaine réunion du Groupe Egmont, consacrée à la Plénière se tiendra en juillet 2017 à Macao.

Nous avons 12 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes le 01.12.2022
Semaine
193
Mois
193
Mois der.
13109
poll2.gif