Get Adobe Flash player

Meeting

PARTICIPATION DE L’ANIF A L’ATELIER SUR LA LUTTE CONTRE LA CORRUPTION ET LES FLUX FINANCIERS ILLICITES EN AFRIQUE, 27 ET 28 OCTOBRE 2016 A ABIDJAN

Du 27 au 28 octobre 2016 s’est tenu à Abidjan en Côte d’Ivoire l’atelier sur « la lutte contre la corruption et les flux financiers illicites » organisé par la Banque Africaine de Développement (BAD).
Outre le représentant de l’ANIF Cameroun, ont pris part à cette rencontre, les représentants des Cellules de Renseignement Financier, des organismes de lutte contre la corruption, de certains ministères, de la société civile et des médias de divers pays. Etaient également présents, les membres de l’initiative conjointe BAD/OCDE, des partenaires au développement, les représentants du Groupe Intergouvernemental d’Action de lutte contre le Blanchiment d’argent en Afrique de l’Ouest (GIABA), du Groupe Anti-blanchiment en Afrique Orientale et Australe (GABAOA), du Groupe d’Action contre le Blanchiment d’Argent en Afrique Centrale (GABAC), du Groupe d'Action Financière du Moyen-Orient et de l'Afrique du Nord (GAFIMOAN)
L’atelier avait pour objectifs de:
i) présenter la nouvelle stratégie de la BAD sur les Flux Financiers Illicites (FFI) aux participants pour recueillir leurs commentaires et suggestions afin de faire en sorte que la stratégie corresponde aux besoins et priorités des principales parties prenantes, pour apporter une réponse pertinente au défi des FFI;
ii) procéder à un échange d’expériences sur le Partenariat sur les Flux Financiers Illicites, y compris la présentation des plans d’actions et de l’état d’avancement dans leur mise en œuvre par certains pays ;
iii) partager les informations et lancer les principaux produits du savoir mis au point par la BAD et ses partenaires, notamment l’étude sur « les réponses au commerce illicite des ressources naturelles » menée par le Centre Africain des Ressources Naturelles (CARN), et l’étude BAD-OCDE sur les flux financiers illicites en Afrique de l’Ouest, ainsi que le Guide pour la conformité à la politique de lutte contre la corruption pour les entreprises africaines produits conjointement par la BAD et l’OCDE.

Nous avons 7 invités et aucun membre en ligne

Nous sommes le 01.12.2022
Semaine
181
Mois
181
Mois der.
13109
poll.gif